Château Barbeyrolles

LE BLANC DE BLANCS

VIN BIOLOGIQUE BLANC 2016

TERROIR

AOP Côtes de Provence.
De par leur situation côtière, les sols du Château Barbeyrolles sont situés dans la zone des « collines des Maures », sur la Presqu’île de Saint-Tropez. Ce sont des schistes datant de l’ère primaire.

CÉPAGES

54% Sémillon, 46% Rolle.
Age moyen des vignes : 35 ans.

MILLÉSIME

L’hiver et le printemps 2015/2016 ont été doux et secs. Les mois de mai et juin ont été plus frais que la moyenne. La floraison a débuté le 15 mai sur les grenaches puis la floraison et nouaison se sont bien déroulées. Le mistral, très présent depuis le début de l’année, a permis de conserver un très bon état sanitaire dans le vignoble. Juillet et août ont été très chauds et secs, mais les nuits sont restées fraîches : cela contribue toujours à une excellente maturité, également favorisée par les méthodes culturales et profondeur d’enracinement des vignes. Les vendanges ont commencé le 22 août et se sont terminées le 14 septembre.

CULTURE

Labours au cheval, travail du sol traditionnel mécanique et manuel, sans herbicides. Enherbement de céréales après la vendange.

VINIFICATION

Vendanges manuelles en bacs. Tri sur pied. Vinification par gravité en pressurage direct, sans foulage, dans un pressoir hydraulique Coquard de type Champenois pour obtenir un blanc fin et délicat. Fermentation et conservation en cuves inox sous température contrôlée. Embouteillé au Château Barbeyrolles.

NOTES DE DÉGUSTATION

Sous un voile qui inspire la maturité du fruit, ou se posent des notes de cédrat, de pêche, de miel, perce  une touche aérienne rafraichissante qui rappelle les essences aromatiques. La bouche au toucher délicat dessine un semble net, vif, classique du millésime et presque nerveux, de grande intensité aromatique. Les parfums de bouche reprennent le registre du nez, sous un angle plus frais, plein de jeunesse. La finale longue exprime des nuances de cédrat, une fine amertume. Un Vin sec et pur dans son expression de fraîcheur. Pour les patients, attendre 3-4 ans, son potentiel de garde, semble parti pour une dizaine d’année. Accompagnera à merveille un homard à la vapeur aux essences de cédrat, poêlée de pêches rôties au miel.

— Julia & Bruno Scavo