Château Barbeyrolles

Le Point

  • by: pierrot
  • 4 juillet 2020

Olivier Bompas – 2 juillet 2020

Provence : la tournée des rosés

Vins d’apéritif légers et frais ou véritables vins de repas, les rosés de Provence se sont imposés comme la référence des vins de l’été et des vacances.

Pourquoi ce choix ? Nombreux sont les vignerons qui produisent dans la région des rouges de qualité et un petit volume de blancs qui valent le détour. Mais à plus de 90 %, le vignoble provençal est consacré à la production de vins rosés. Ce sont les trois grosses appellations de la région qui en assurent l’essentiel de la production. Les côtes-de-provence, la plus vaste et importante en volume, qui compte aujourd’hui cinq dénominations de terroirs, les coteaux-d’aix-en-provence et les coteaux-varois-en-provence. Un satisfecit particulier revient au petit cru bandol réputé pour ses rouges de garde à base du cépage mourvèdre, qui produit également d’excellents rosés de gastronomie, capables de se bonifier en cave, dont nous parlerons dans un prochain article. Ces dernières années, la consommation de rosé a dépassé le simple phénomène de mode, et beaucoup de gens en boivent tout au long de l’année. Mais la forte demande estivale perdure, et le rosé de Provence reste, pour beaucoup de consommateurs, la référence.

15/20 – Château Barbeyrolles (Bio)

Gassin (83)
04.94.56.33.58.

Pétale de Rose. Des arômes épices douces, poire, frangipane, bouche enveloppante, gourmande, un vin de repas, long, complet. 21 €.

Lire l’article sur www.lepoint.fr

Leave a comment